Acceuil

Les chats de Norvège sont des chats d’origine scandinaves. Aussi appelés chats des forêts Norvégiennes ou “Skogkatt”.

Comme leur nom l’indique leur habitat d’origine sont les forêts scandinaves, ils ont longtemps évolués à l’Etat sauvage. Avant d’être recueillis par des éleveurs dans les années 1970 afin de créer une race “pure” de chats norvégiens. C’est à ces origines sauvages que l’ont doit leur physique atypique un peu similaire à celui du lynx. Leurs poils mi-long avec une sous-couche très laineuse est une barrière contre le froid hivernale des pays Nord-Européens. Cela leur permet de résister aux intempéries, au froid polaire et à la neige permanente des pays scandinaves. Ces origines sauvages lui ont forgé une santé de fer, il possède un organisme solide qui résiste très bien à toute sorte de maladies. Cependant, des maladies génétiquement transmissibles ne sont pas à écarter. Il est donc important d’effectuer des tests de dépistage avant l’achat d’un chaton de cette race. C’est aussi un excellent chasseur, les forêts norvégiennes regorgent de petits animaux tels que des petits oiseaux ou rongeurs qui constitue la source d’alimentation primaire du chat norvégien sauvage.

Le caractère de ces chats est très familiale, c’est un chat très affectueux et très curieux. Il sera le premier à réclamer des caresses, à

vous suivre partout ou vous vous rendez. Mais il est important de fixer des limites de territoire lorsque vous adoptez un chat

norvégien car on ne compte plus le nombre de propriétaire de “Skogkatt” qui ont vu disparaitre leur chat du jour au lendemain.

En effet, dans son habitat naturel le chat norvégiens à tendance à vivre seul, mais surtout il n’est absolument pas sédentaire, parcourant les forêts enneigées de la Norvège. Cependant, il n’est pas agressif même avec les étrangers qu’il peut rencontrer que

ce soit des humains ou d’autres animaux.

Il est très important donc de laisser ces chats vivre dans de grands espaces afin de reproduire au mieux l’habitat naturel de cette race de chats, n’hésitez pas à leur donner de la viande, afin de reproduire la nourriture qu’ils trouvent mais aussi des fontaines pour reproduire les petites rivières dans lesquelles ils s’abreuvent.